• Suivre le Ceser sur Dailymotion
  • Suivre le Ceser sur Twitter
  • Contacter le CESER
  • publcation

Réflexions, avis et propositions pour l’avenir de la région

Date de parution : 01 novembre 2009

Gagner le pari du maillage métropole - villes moyennes - territoires ruraux (nov. 2009)

Les Ligériens ont la chance de disposer d'un maillage territorial avec nombre de villes moyennes dynamiques. Mais ce maillage est fragile : la croissance démographique d'ici à 2030 devrait se polariser toujours davantage sur une métropole à vocation européenne en dépit d'une politique publique de soutien apporté notamment par les CTU. Une politique permanente de rééquilibrage au bénéfice des villes moyennes est indispensable pour les conforter dans leur rôle de point d'ancrage des territoires.

 

Aujourd'hui, leur vocation, à la fois économique et fonctionnelle, se modifie très rapidement. Leur économie se diversifie alors qu'elles doivent assumer une fonction de relais entre la métropole et le milieu rural. Cela implique une profonde réflexion notamment sur, l'offre de services de proximité, les modes de transport et le logement.

 

 

Un impératif diversifier les activités économiques

  • L’équilibre des territoires dans toutes ses composantes, notamment économiques, doit s’appuyer sur des instances telles que les SCOT qui constituent des outils stratégiques, capables de s’affranchir des limites administratives conventionnelles pour approcher la réalité socioéconomique du territoire. De même les conseils de développement et les comités de bassins d’emploi, sortes de conseils de développement de l’emploi, sont des structures à développer ou à créer quand elles n’existent pas. Une politique régionale incitative permettrait de les multiplier sur le territoire. Il pourrait en être de même pour la création de clubs d’entrepreneurs.
  • Le « triangle magique » recherche-développement, formation et entreprise est appelé à dynamiser l’innovation dans les territoires. A cette fin, les politiques de soutien aux réseaux mettant en synergie les acteurs de ce « triangle » dans l’ensemble du territoire doivent être développées et mieux connues. Ces outils sont divers, outre les technopoles et les pôles de compétitivité, ce sont par exemple les plateformes technologiques et les plateformes régionales d’innovation.
  • Souvent sous-représentées dans les villes moyennes, les activités tertiaires doivent s’y implanter davantage.- A cet égard, le télétravail est un outil à mieux connaître. Une promotion de cette forme de travail pourrait se concrétiser par la mise en place aux côtés des cyber-centres et des maisons des services publics de locaux entièrement dédiés aux activités économiques, équipés des technologies multimédia et que pourraient se partager les « télétravailleurs ».
  • Les villes moyennes doivent s’appuyer plus fortement sur l’économie résidentielle en complément de l’économie de production. Cela passe par une promotion dynamique des activités touristiques et culturelles, véritables gisements en expansion, mais pour lesquels on doit passer de la cueillette à la culture « offensive ». Une politique de soutien aux équipements mérite d’être renforcée et un système de Pass Culture-Tourisme, mis en réseau entre villes moyennes et grandes villes, mériterait également d’être étudié.

 

 

Encourager les alternatives au transport individuel

  • On ne pense plus en distance mais en temps de transport. La difficulté de l’équilibre des territoires est de faciliter la métropolisation tout en dynamisant le tissu des villes moyennes qui l’entourent sans faire croître les transports routiers. L’équation n’est pas simple et doit s’appuyer sur un constat : le transport individuel reste aujourd’hui privilégié, d’où la nécessité de développer un réseau routier de qualité.
  • Mais l’avenir est aussi dans une meilleure offre de transport collectif et dans des initiatives qui sont appelées à une forte croissance, surtout si la puissance publique les encourage. Parmi celles-ci, le covoiturage. La création de plateformes physiques pour stocker en sécurité les voitures non utilisées, et permettre les mises en relation des « covoiturants » développerait cette forme de, transport collectif. Le covoiturage permet une économie de carburant qui peut être estimée entre 5 et 22%.
  • Plus marginaux mais symboliques de cette nécessité d’innover, les Pédibus et Vélobus (conduite à pied ou à vélo d’un groupe d’écoliers par un groupe d’adultes) qui permettent d’effectuer des trajets habitat-école dans les meilleures conditions économiques et écologiques, sont des initiatives à développer. La meilleure fluidité du mercredi atteste des marges de progrès possible !
  • Enfin aborder concrètement la délicate question des amplitudes d’ouverture des services publics, des établissements scolaires et des entreprises permettrait de lancer des pistes d’actions pour déconcentrer les flux de transports dans des plages horaires plus amples.

 

 

Développer les « maisons de services au public »

  • Alors qu’en termes de services, les exigences des ruraux, et a fortiori des néo-ruraux, rejoignent aujourd’hui celles des citadins, le maillage territorial des services publics régresse.
  • Le développement des « maisons de services au public » est une priorité. Relais des services publics et des autres services aux populations comme les Chambres consulaires par exemple, ils sont généralement dotés de tous les outils multimédias, notamment des bornes de visioconférence, à l’échelon de communautés de communes. Ces initiatives sont à multiplier.
  • Les TIC révolutionnent l’accessibilité des services, même s’ils ne remplacent pas un point d’accueil traditionnel. Le système Point Visio-public est un exemple d’application à développer : ce guichet virtuel, installé dans un lieu public, permet une mise en relation audiovisuelle avec les administrations, et des échanges des documents en direct. La Région Auvergne déploie cette formule sur son territoire depuis deux ans.
  • Une attention particulière doit être portée aux jeunes ménages en leur offrant une palette de services notamment pour l’accueil de la petite enfance.

 

 

Santé : Un traitement de choc urgent

  • Il y a urgence à assurer le niveau d’équipements et de services de santé auquel doivent répondre les villes moyennes, relais entre le CHU et l’hôpital local.
  • Dans les Pays de la Loire, des initiatives pionnières exemplaires ont été prises en matière de santé. En Mayenne, par exemple, les généralistes libéraux ont divisé le département en secteurs de garde adossés à une structure hospitalière ou à une maison médicale. Ils ont également créé une association d’organisation de la permanence de soins. De leur côté, les collectivités territoriales favorisent l’installation de maisons de santé pluridisciplinaires qui sont des antidotes aux déserts médicaux. L’initiative du Conseil général de la Mayenne d’allouer une indemnité aux jeunes médecins effectuant leur stage dans le département mérite un premier bilan, qui, s’il s’avérait positif, pourrait être dupliqué.
  • Le développement de la télémédecine est une réponse aux soucis croissants de la population de bénéficier de services de santé proches et de qualité. Désormais, le télédiagnostic est à la portée des médecins généralistes ruraux. Via des valises de télé-expertises, des téléconsultations sont réalisées par visioconférences avec des spécialistes. L’expérience, menée dans l’arrière-pays niçois, mérite d’être encouragée dans les Pays de la Loire.
  • Implanter des équipements structurants dans des villes moyennes.
  • La Région devrait arbitrer sa politique budgétaire en soutenant l’essor de la métropole sur des investissements ciblés, tout en favorisant le dynamisme des villes moyennes et de leurs territoires. Cette évolution de la politique régionale pourrait concrètement s’afficher en choisissant d’implanter dans une ville moyenne des équipements vraiment structurants

Contactez-nous !

une question, un projet, une commande papier de nos études & publications...

Nom*
Entrée non valide

Prénom*
Entrée non valide

Adresse*
Entrée non valide

Ville*
Entrée non valide

Code Postal*
Entrée non valide

Email*
Entrée non valide

Téléphone
Entrée non valide

Fonction
Entrée non valide

Objet
Entrée non valide

Message*
Entrée non valide

Entrée non valide

Création site internet : Agence web Images Créations