• Suivre le Ceser sur Dailymotion
  • Suivre le Ceser sur Twitter
  • Contacter le CESER
  • publcation

Réflexions, avis et propositions pour l’avenir de la région

Date de parution : 29 octobre 2001

Le cabotage sur la Façade Atlantique (octobre 2001)

4ème exportateur mondial, la France n'est plus aujourd'hui qu'au 28ème rang des marines de commerce. Cette faiblesse est encore plus grande au niveau du cabotage qui n'existe pratiquement plus. En effet, si l'Allemagne, dotée de 770 km de côtes possède 450 caboteurs, la France, dotée de 5.500 km de côtes, soit 7 fois plus, ne dispose plus que de 40 caboteurs, soit 9 fois moins.

 

La renaissance de la politique maritime s'impose d'autant plus que les trafics terrestres de marchandises connaissent une croissance de 15% par an, soit un doublement tous les sept ans. Les points de saturation ne peuvent en conséquence que se multiplier, comme c'est déjà le cas au franchissement des massifs montagneux. A titre d'exemple, l'axe routier Bordeaux-Irun enregistre un flux de 7.000 poids lourds par jour dont la moitié ne fait que transiter entre l'Europe du Nord et la
Péninsule ibérique.

 

Ce travail a pour ambition de montrer les obstacles à lever et de dégager des recommandations opérationnelles en vue d'un renouveau du cabotage sur la Façade Atlantique et à terme sur l'ensemble du continent européen.

Contactez-nous !

une question, un projet, une commande papier de nos études & publications...

Nom*
Entrée non valide

Prénom*
Entrée non valide

Adresse*
Entrée non valide

Ville*
Entrée non valide

Code Postal*
Entrée non valide

Email*
Entrée non valide

Téléphone
Entrée non valide

Fonction
Entrée non valide

Objet
Entrée non valide

Message*
Entrée non valide

Entrée non valide

Création site internet : Agence web Images Créations