• Suivre le Ceser sur Dailymotion
  • Suivre le Ceser sur Twitter
  • Contacter le CESER
  • publcation

Réflexions, avis et propositions pour l’avenir de la région

Date de parution : 22 juin 2000

Les technologies de l'information et de la communication dans l'économie (juin 2000)

L’apparition et le développement des nouvelles technologies de l’information, dont l’Internet, fontparler aujourd’hui d’une « nouvelle économie » émergente, sur le modèle du développement des Etats- Unis depuis 10 ans. Ce pays connaît en effet une croissance soutenue sur cette période, grâce en bonne partie à la diffusion de ces nouvelles technologies, sans inflation et avec un niveau de chômage historiquement bas. Le caractère nouveau tient en fait à deux phénomènes : la durée du cycle de croissance, inconnue depuis vingt-cinq ans, la coexistence d’un faible niveau de chômage et d’une inflation maîtrisée.

 

L’Insee qui a réalisé en 1998 une étude1 visant à mesurer le poids économique des TIC, a défini cellesci comme «l’ensemble des activités liées à la confection, transmission et diffusion de l’information, à savoir principalement l’informatique, les télécommunications, les activités audiovisuelles, la presse, et les industries de fabrication des équipements ». Selon cette étude, les TIC avaient engendré en 1997 5% du PIB français, soit davantage que l’industrie automobile et l’énergie réunies.

 

La «nouvelle économie » touche donc les activités liées à l’information et la communication. La téléphonie mobile, l’activité informatique et la télévision numérique sont particulièrement concernées.

 

Mais nous ne sommes qu’aux balbutiements de ces activités. Rappelons quelques chiffres pour prendre conscience du phénomène. Environ 20 millions de français sont détenteurs d’un téléphone portable. Près de 4 millions sont déjà
connectés à Internet, après une croissance exceptionnelle en 1999, ce qui fait 8,8% des ménages2.

 

Selon une autre étude plus ancie nne faisant état d’un taux de connectés de 6% des ménages en France, ce pourcentage serait de 4,8% dans les Pays de la Loire pour 8,9% en Ile -de-France ou 2,7% en Bretagne. Médiamétrie 3 note également que plus de 20% des français étaient équipés d’un microordinateur au troisième trimestre de 1999, plus de 17% ont une imprimante, près de 15% un lecteur de CD ROM, 6% un modem et 5% un scanner. Les éléments déterminants de l’utilisation de ces outils tiennent à la catégorie socioprofessionnelle (les CSP les plus élevées sont davantage utilisateurs),
l’âge, la présence d’enfants dans le foyer et la localisation géographique (avec une plus forte utilisation en région parisienne).

Contactez-nous !

une question, un projet, une commande papier de nos études & publications...

Nom*
Entrée non valide

Prénom*
Entrée non valide

Adresse*
Entrée non valide

Ville*
Entrée non valide

Code Postal*
Entrée non valide

Email*
Entrée non valide

Téléphone
Entrée non valide

Fonction
Entrée non valide

Objet
Entrée non valide

Message*
Entrée non valide

Entrée non valide

Création site internet : Agence web Images Créations