Les actions engagées par la Région pour faire face à la crise et réussir la relance en 2021, conjuguées aux changements législatifs en matière de financement des régions, ont pour effet de bouleverser significativement les agrégats les plus structurants.

Ainsi, le BP se caractérise par une épargne brute de 154,82 M€ en retrait de 77,43 M€ et une épargne nette de 39,82 M€ en retrait de 82,43 M€ par rapport au BP 2020, conséquences des investissements réalisés par la Région ces 6 derniers mois pour faire face à la crise sanitaire.

Les dépenses d’investissement sont pour la 1ère fois, avec un montant jamais connu, de de 601 M€ (hors fonds européens) pour des autorisations de programme de 611,85 M€, traduisant l’effort de la Région constaté sur le plan de relance au regard des dépenses d’investissement inscrites au BP 2020 de 450 M€.

Lire l’avis du CESER