L’arbre est un chainon majeur de différents processus environnementaux tels que le ralentissement du cycle de l’eau, la lutte contre l’érosion des sols, la séquestration du carbone, la reconquête de la biodiversité ou la lutte contre les effets négatifs des périodes de canicule.

L’arrachage des haies et la disparition des arbres en ville doit nous amener à une prise de conscience sur les catastrophes subies. Ceci constitue le point de départ du renouveau et impose une prise en considération collective.

C’est pourquoi, suite à sa récente étude « L’arbre, poumon de nos vie ligériennes, un enjeu à partager », le CESER organise des débats publics dans les territoires afin d’enrichir ensemble cette étude.

Prochaines dates :

  • 4 mai (20h30-22h30) à la salle de la Prée de Beaupréau (Maine-et-Loire)
  • 16 mai (19h-21h) à la salle de l’Héronnière de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique)
  • 23 mai (18h30-20h30) à l’espace du val martin à Pornic (Loire Atlantique)
  • 31 mai (18h30-20h30) à Château-Gontier (Mayenne)
  • 13 juin (18h30-20h30) à La Taillée (sud Vendée)
  • 19 juin (18h30-20h30) à l’amphithéâtre de l’Agro campus de Rouillon (Sarthe)
  • 26 juin (18h30-20h30) aux Pépinières du Val d’Erdre à Saint mars du désert (Loire Atlantique)