L’illectronisme est le fait de ne pas posséder les compétences numériques de base. Il touche 13 % des Ligériens et est amplifié par la crise actuelle.

Alors que l’illectronisme est un facteur d’exclusion et un frein pour la formation initiale et professionnelle, ainsi que pour l’emploi.

Quelles solutions apporter pour résorber cette situation ? Le Ceser publiera une étude, assortie de recommandations sur le sujet en fin 2021.