Le droit aux vacances pour tous est élémentaire et constitutif de principes et fondements républicains. Le tourisme social est destiné à servir ce droit. Cette étude, dans le cadre d’une auto-saisine, rejoint dans son esprit celle consacrée à la culture qui entendait porter une vision d’une région favorisant la qualité de vie, les convivialités, pour que toutes les catégories sociales, y compris les plus éloignées des possibilités de loisirs, puissent « vivre ensemble ».
Elle n’entre pas en opposition avec d’autres formes de loisirs touristiques mais affirme l’obligation d’une réflexion aujourd’hui pour sauvegarder et rénover un patrimoine en danger, et identifier des leviers innovants au service de la mixité sociale et de la sécurisation de pratiques de qualité.

Aujourd’hui, les cartes du tourisme et notamment celles du tourisme social sont rebattues avec les crises économique et sociale consécutives à la crise sanitaire en cours.

Etude disponible le 13 octobre 2020

Pierre Chénot, Directeur de l’ASPA 44