• Suivre le Ceser sur Dailymotion
  • Suivre le Ceser sur Twitter
  • Contacter le CESER
  • publcation

Réflexions, avis et propositions pour l’avenir de la région

Date de parution : 16 novembre 2004

La recherche et l'innovation (nov 2004)

Au coeur des débats en France et en Europe, moteur principal pour réussir la mutation de l'économie régionale, l'articulation de la recherche et de l'innovation doit permettre de dégager des leviers d'action. Pour refaire leur retard en matière de recherche, les Pays de la Loire ont à leur disposition des fleurons : santé, mécanique et matériaux, agroalimentaire, biotechnologies et végétal, mer et littoral, génie civil et acoustique, informatique et réalité virtuelle, productique et génie des procédés, mode. Il reste à les développer.

 

 

Propositions autour d'un schéma régional de développement de l'innovation

Consolider les pôles de compétence et rechercher l'excellence

Recenser les niches d'excellence et se concentrer sur les cibles stratégiques. Le Comité consultatif pour la recherche régionale et le développement technologique (CCRRDT) pourrait se voir confier une mission prospective sur la recherche et l'innovation, incluant notamment la détection des potentiels d'excellence. Il serait, par sa représentation et son expertise, un lieu d'analyse et de propositions pour l'action régionale.

 

Favoriser la coopération entre centres de recherche et universités

Pour supprimer les derniers cloisonnements, la Région doit recenser les bonnes pratiques et encourager leur développement. L'objectif est d'amplifier la recherche et d'aboutir à une labellisation avec des résultats remarquables dans plusieurs secteurs (sciences et technologies, sciences de la vie, physique et médecine nucléaire, sciences chimiques).

 

Mettre en place des contrats régionaux d'excellence

La mise en place de programmes régionaux d'aides aux équipes de recherche universitaire, appuyés sur des contrats d'objectifs répondant à des appels à projets dans les domaines prioritairement retenus par la Région, pourrait être assortie de clauses d'évaluation permettant à la Région de récupérer les sommes attribuées en cas de non respect des cahiers des charges.

 

 

Mettre en place un programme de valorisation de la recherche

Valoriser les résultats de la recherche universitaire

La valorisation directe repose en partie sur les cellules de valorisation, qui n'ont pas les moyens matériels, humains ou financiers nécessaires à une action efficace. La Région pourrait renforcer les moyens de ces interfaces dans le cadre d'objectifs pluriannuels par site. Un tour de table associant banques, organismes de capital-risque, chambres consulaires, collectivités territoriales pourrait déboucher sur le financement d'uns structure de portage de brevets.

 

Un dispositif de soutien plus lisible

Il est difficile de repérer "qui fait quoi", parmi les nombreux "facilitateurs" auprès des acteurs de la recherche et de l'innovation. L'évaluation de la portée des initiatives existantes constituerait une base pour renforcer les soutiens aux actions les plus efficaces, dans le cadre d'un programme régional de valorisation de la recherche auquel la Région, l'Etat, les professions et les chambres consulaires contribueraient "la main dans la main".

 

Renforcer les liens entre l'artisanat et les centres techniques

Le rôle des centres techniques pourrait être renforcé sur des approches spécifiques aux Très Petites Entreprises. Elles pourraient notamment bénéficier de leur aide dans les domaines de l'anticipation, le management, la transmission. Il s'agirait aussi de renforcer l'appropriation des techniques par ces très petites structures (recherche d'investissements plus légers, capacité à être mise en oeuvre par des acteurs polyvalents, simplification des techniques, diffusion et généralisation des évolutions).

 

Détecter les petites entreprises à haut potentiel de croissance

Le but est d'accompagner les leaders de demain vers la taille critique nécessaire au développement de l'innovation, en s'appuyant sur les chambres consulaires.

 

Essaimer à partir des grandes entreprises

Il est indispensable que les brevets ne correspondant pas à leur stratégie industrielle soient exploités dans ou hors de l'entreprise, sous la forme par exemple de temps libéré pour leurs collaborateurs concernés ou d'apports matériels ou technologiques à une entreprise créée à cet effet.

 

Aider l'incubation

La principale difficulté à laquelle se confronte le porteur de projet reste la période transitoire pendant laquelle il ne perçoit pas encore de revenus de ses nouvelles activités. Un programme régional d'aide pourrait être mis en place sous la forme d'un statut de "stagiaire de la formation professionnelle".

 

Promouvoir de nouvelles Sociétés de recherche sous contrat

Dans les Pays de la Loire, il y a la place pour de nouvelles SRC, par exemple dans le domaine des transmissions de signal et des capteurs de mesures. La Région pourrait lancer, en concertation avec tous les acteurs concernés, des appels à projet et abonder des fonds nécessaires les crédits de l'ANVAR. Elle pourrait aussi favoriser la constitution de consortiums pour faire sauter les verrous technologiques.

 

Créer un environnement régional favorable à l'innovation

Au plan financier, cela passe essentiellement par l'appel au capital-développement. Autre point d'appui possible : un abondement régional aux fonds d'investissement productifs créés par la loi Haigneré. La création d'une fondation de recherche régionale ou interrégionale non thématique mérité d'être étudiée. Au niveau juridique, les contrats passés entre les PME et les laboratoires de recherche méritent d'être sécurisés.

 

Faciliter l'internationalisation

Les outils d'intervention régionaux devront être revisités pour que les entreprises soient incitées à avoir des stratégies d'innovation tournées vers les besoins des zones émergentes. De même, l'ambition des programmes régionaux d'intégration européenne devra être rehaussé et la Région devra participer ou lancer des appels à projet tendant au recrutement de managers de projets européens directement intégrés aux laboratoires régionaux d'excellence. C'est une des clés de la réussite de projets déposés dans le cadre du 7ème Programme cadre européen pour la recherche et le développement technologique (PCRDT).

 

 

Favoriser les liens humains pour l'échange créatif

Augmenter le nombre de chercheurs dans les entreprises

Mieux communiquer sur le rôle de chacun pour rapprocher l'entreprise et le chercheur sur un projet d'innovation pourrait faciliter la signature de conventions de stages (CORTECH, CIFRE) et de bourses de thèses, et la relance de "stages de longue durée".

 

Promouvoir la créativité industrielle dans les entreprises

Il s'agit de valoriser un management innovant. La mise en oeuvre d'une cellule R&D au sein de l'entreprise pourra être aidée ou des solutions mutualisées envisagées si les PME sont agglomérées en "grappes" d'entreprises et de centre de recherche (clusters). Une action particulière pourra être engagée dans le domaine des TIC, en accompagnement des efforts interrégionaux sur le haut débit (concours, primes...)

 

Cette étude constitue le chapitre 2 de la publication "Bâtir avec et pour les hommes la réussite de l'Ouest" (tome 2).

Contactez-nous !

une question, un projet, une commande papier de nos études & publications...

Nom*
Entrée non valide

Prénom*
Entrée non valide

Adresse*
Entrée non valide

Ville*
Entrée non valide

Code Postal*
Entrée non valide

Email*
Entrée non valide

Téléphone
Entrée non valide

Fonction
Entrée non valide

Objet
Entrée non valide

Message*
Entrée non valide

Entrée non valide

Création site internet : Agence web Images Créations