• Suivre le Ceser sur Dailymotion
  • Suivre le Ceser sur Twitter
  • Contacter le CESER
  • publcation

Réflexions, avis et propositions pour l’avenir de la région

Date de parution : 01 décembre 2006

S'épanouir par la culture (déc 2006)

ceser culture sport tourisme s epanouirLa culture permet de comprendre d'où l'on vient, où l'on va. Elle est vecteur d'identité et d'échanges. Le patrimoine est la marque de cette richesse. Chaque génération doit se l'approprier pour le faire vivre et l'enrichir. Même si les jeunes y accèdent plus difficilement que leurs aînés, pour des raisons matérielles, ou à cause d'une image souvent négative, leur curiosité culturelle est à éveiller et stimuler dès le plus jeune âge. Pour séduire, le patrimoine a besoin d'animation.

 

A cet égard, la vie culturelle recèle des influences variées que "l'évènementiel" peut mettre en scène. En outre, les jeunes doivent davantage s'impliquer dans la transmission, le renouvellement et la conservation de leur patrimoine. Le bouillonnement culturel est à concrétiser dans une logique de projet en lien avec l'identité de chaque territoire.

 

 

Le patrimoine culturel et naturel, source de rayonnement et d'attractivité

Eveiller la curiosité

La culture est par essence vecteur d'identité et de lien social. Elle est source de libre expression et d'émotion partagée. Elle permet de comprendre d'où l'on vient, où l'on va. Le patrimoine est la marque de cette richesse. Chaque génération doit se l'approprier pour le faire vivre et l'enrichir à son tour. Les jeunes ont plus de difficultés que leurs aînés à y accéder, pour des raisons matérielles, mais aussi psychologiques, liées à une image souvent négative. L'éducation culturelle est donc indispensable dès le plus jeune âge pour éveiller la curiosité.

 

S'approprier le patrimoine et le faire vivre

Le patrimoine a besoin d'animation pour séduire, créer la surprise, provoquer l'échange. La vie culturelle est à la croisée d'influences variées. En ce sens, l'identité plurielle des Pays de la Loire et son esprit d'ouverture sont une richesse que "l'évènementiel" peut mettre en scène. Il est un support essentiel du rayonnement, il reflète les valeurs des terroirs, il fédère les acteurs, il mobilise les populations. Les jeunes doivent être beaucoup plus impliqués dans ce mouvement d'animation, de transmission et de renouvellement de leur patrimoine. Sa conservation reste une mission importante à cultiver. Elle est confrontée à des enjeux techniques complexes - la numérisation par exemple - et fait appel à des savoir-faire pointus - les métiers d'art notamment qu'il faut perpétuer et alimenter.

 

Des projets de territoire pour un bouillonnement culturel

Cette ambition d'une vie culturelle foisonnante impliquant largement la jeunesse doit se concrétiser à l'échelle des territoires. L'action publique mérite d'être réformée en ce sens pour éviter un élitisme exagéré et un cloisonnement trop administratif. Elle doit plutôt s'appuyer sur une logique de projet en lien avec l'identité de chaque territoire. Un patrimoine attractif et rayonnant est un patrimoine "approprié" et non "sacralisé". Il consolide l'identité de territoires singuliers par l'échange, et le bouillonnement créatif.

 

 

Propositions pour "S'épanouir par la culture"

Pour que le patrimoine "bouge" et soit porteur de vie

  • Développer une capacité d'observation et d'évaluation régionale des pratiques culturelles des jeunes, partagée par l'ensemble des opérateurs culturels, les collectivités territoriales et l'Etat ;
  • Promouvoir sur cette base des initiatives culturelles favorisant l'interpellation ludique et la "mise en scène" de tous les types de public, en créant les conditions de l'interdisciplinarité artistique ;
  • Elaborer dans cet esprit, et de manière partagée, une charte de l'évènementiel culturel en Pays de la Loire ;
  • Aider les organisateurs de grands rassemblements culturels et sportifs à mieux prendre en compte les phénomènes de violence qui peuvent jouer comme un "effet repoussoir" pour les jeunes ;
  • Soutenir les associations qui agissent dans le domaine de l'accompagnement culturel et de la prévention sanitaire autour des grands évènements.

 

Pour qu'il soit mieux financé

  • Promouvoir le mécénat culturel, particulièrement en direction des PME de la région, en complémentarité avec l'aide publique ;
  • Favoriser une évolution des Contrats territoriaux uniques (CTU) permettant de soutenir davantage l'intercommunalité culturelle, en investissement comme en fonctionnement ;
  • Initier une réflexion tendant à la création d'un fonds de garantie régional pour les organisateurs bénévoles d'évènements culturels.

 

Pour qu'il valorise l'identité des territoires

  • Lancer des appels à projet valorisant des initiatives culturelles de territoire excédant les frontières administratives classiques.
    Dans ce cadre, associer à ces territoires des fonctions nouvelles de "référent culturel" chargé de coordonner les énergies pour mener des projets favorisant le renouvellement du patrimoine par la culture
  • Susciter une veille partagée par les collectivités territoriales permettant de sensibiliser décideurs, aménageurs, promoteurs, jeunes accédants à la propriété, au respect des identités locales dans la construction-rénovation et à celui de la diversité des paysages. Cette action pourra être intégrée dans des programmes labelllisés au titre du développement durable

 

Pour qu'il soit mieux conserve, renouvelé et transmis

  • Développer le portail Internet régional valorisant en un point unique une information plurielle sur les Pays de la Loire, à la mesure de leur diversité, et facilement détectable par les grands moteurs de recherche ;
  • Confier à l'Inventaire régional la mission d'identifier les lieux de conservation du Patrimoine dans les Pays de la Loire et de garantir l'accessibilité de l'information ;
  • Valoriser les moyens techniques permettant de mieux conserver la trace de l'art éphémère et des évènements ;
  • Conforter les métiers d'art en assurant leur renouvellement, en créant des passerelles avec les autres métiers, en consacrant des espaces dédiés (pépinières) ;
  • Etablir un recensement des métiers culturels existant en région ;
  • Confronter cet inventaire à un programme pluriannuel des besoins ;
  • Elaborer un diagnostic sanitaire régional systématique du patrimoine bâti ;
  • Amener les collectivités territoriales à mieux anticiper leurs besoins de ressources humaines dans le domaine culturel, pour que les jeunes lauréats de concours trouvent un emploi dans les filières concernées et ne perdent pas le bénéfice de ce concours ;
  • Impliquer les jeunes dans le débat citoyen autour de la culture et des choix patrimoniaux, en s'appuyant notamment sur le Conseil régional des jeunes et l'organisation d'assises régionales du patrimoine et de la culture ;
  • Promouvoir le renouvellement humain des associations du patrimoine ;
  • Renforcer le dynamisme des industries créatives en Pays de la Loire, en s'appuyant sur la mise en réseau de jeunes artistes mieux formés aux aspects économiques de leur activité, et dans le cadre des politiques de résidences.

 

Pour qu'il soit plus proche

  • Organiser des concours régionaux sur des thèmes d'histoire locale ;
  • Mettre en oeuvre une fédération régionale qui pourrait préfigurer une union scolaire nationale à vocation culturelle (sur le modèle des associations sportives scolaires et universitaires) ;
  • Poursuivre l'adaptation du pass culture sports en réfléchissant avec les collectivités infra-régionales aux moyens de donner davantage de sens aux pratiques culturelles soutenues ;
  • Encourager l'adhésion des étudiants à une association culturelle et développer un plus grand nombre d'options culturelles dans les filières universitaires qui en sont aujourd'hui dépourvues ;
  • Soutenir davantage les familles dans leur mission d'éducation culturelle, en lien avec les CAF et les Conseils généraux ;
  • Etendre les classes du patrimoine en lycée et accentuer l'orientation des classes de découvertes vers le milieu rural ;
  • Renforcer les chantiers du patrimoine en favorisant l'intégration des savoir-faire qui y sont développés dans une démarche de VAE ;
  • Améliorer les solutions de transport autour des manifestations culturelles en développant les billets TER de type congressiste
    Soutenir la mutualisation des moyens matériels à l'échelle des intercommunalités.

Cette étude constitue le chapitre 2 de la publication "A vous de jouer !".

 

Contactez-nous !

une question, un projet, une commande papier de nos études & publications...

Nom*
Entrée non valide

Prénom*
Entrée non valide

Adresse*
Entrée non valide

Ville*
Entrée non valide

Code Postal*
Entrée non valide

Email*
Entrée non valide

Téléphone
Entrée non valide

Fonction
Entrée non valide

Objet
Entrée non valide

Message*
Entrée non valide

Entrée non valide

Création site internet : Agence web Images Créations