Le 17 janvier 2017, le gouvernement renonçait à transférer l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes et décidait de son réaménagement. Dans ce cadre, l’Etat a organisé du 27 mai et jusqu’au au 31 juillet 2019, une concertation publique sous l’égide de la Commission Nationale du Débat public (CNDC) dans laquelle le CESER a décidé de s’inscrire par un cahier d’acteurs.

L’enjeu de cette contribution est de répondre à la question suivante : Comment réaménager l’aéroport de Nantes- Atlantique pour favoriser le développement économique et social du territoire à travers un outil de qualité, apte à répondre à l’évolution du trafic à moyen et long terme, tout en minimisant les conséquences sur son environnement (bruit, qualité de l’air, incidences sur l’urbanisme, biodiversité) ?

 

Enfin, d’un point de vue plus prospectif, le CESER a souhaité ouvrir une réflexion sur la stratégie et sur le modèle de développement de Nantes-Atlantique à moyen et long terme. La contribution traite des enjeux de développement de l’aéroport au service du Grand Ouest et des éléments à prendre en compte sur les plans environnemental, économique et social. Elle distingue par ailleurs des aménagements à réaliser d’urgence, et d’autres qui doivent être anticipés par le gouvernement

 

Contribution votée en session plénière le 15 octobre 2019.