En Pays de la Loire, plus de la moitié des entreprises déclarent rencontrer des difficultés de recrutement, selon l’enquête 2021 « Besoins en Main d’œuvre (BMO) » menée par Pôle emploi.

Les difficultés de recrutement sont présentes à des degrés divers, selon les secteurs d’activités, la nature et la taille des employeurs et les territoires. Ainsi, la contribution propose une analyse et des préconisations tenant compte de la diversité des situations.

Dans ce cadre, la contribution s’intéresse aux difficultés endogènes c’est-à-dire inhérentes à l’emploi ainsi qu’aux freins périphériques et aborde l’évolution du rapport au travail. De même, si elle s’intéresse aux difficultés rencontrées dans le recrutement, elle pointe également les enjeux post-recrutement qui ne peuvent être décorrélés des problématiques de recrutement.

La contribution illustre le propos à travers des exemples concrets qui pourraient être essaimés à l’échelle régionale. C’est le sens des préconisations qui s’articulent autour de 5 axes : 1) Renforcer la coordination des acteurs et la gouvernance ; 2) Simplifier la mise en œuvre des financements ; 3) Repenser les pratiques de recrutement et appréhender le post-recrutement : former et accompagner les employeurs, les managers et les salariés ; 4) Agir sur l’attractivité et lever les freins à l’emploi ; 5) Démultiplier des actions de communication et d’information ciblées sur les métiers en tension et sur les dispositifs de formation.

Contribution votée en session plénière le 1er octobre 2921.