• Suivre le Ceser sur Dailymotion
  • Suivre le Ceser sur Twitter
  • Contacter le CESER
  • publcation

Réflexions, avis et propositions pour l’avenir de la région

Date de parution : 01 novembre 2003

Hommes et réussite : les nécessaires mutations (nov 2003)

Avec l'ambition de relever très significativement le niveau moyen des compétences de notre population, le CESR ouvre à chacun des perspectives porteuses de progrès individuel et de réussite collective, grâce à un effort accru et volontariste en matière de population active, d'orientation et de développement de l'enseignement supérieur et de la recherche. Cette démarche demandera de mieux associer les décideurs de divers horizons, dans une observation économique et sociale et une vision partagée de notre avenir à long terme fondée sur les spécificités culturelles qui concourent à notre attractivité, avec la volonté d'accélérer sans attendre les mutations voulues.

 

 

Hommes et réussite : les nécessaires mutations

L'élévation générale des compétences

L'avenir que le CESR veut pour les Ligériens est l'ambition d'une réussite conjuguant humanisme et développement, s'appuyant sur l'épanouissement des personnes et l'augmentation de la valeur ajoutée de nos productions. Pour que la région porte son "capital compétences" au niveau requis, elle doit entreprendre de profondes mutations qui s'accompagnent souvent d'un renversement de tendances. Augmenter sa population active, élever fortement les qualifications disponibles, affirmer ses spécificités culturelles : les enjeux sont considérables. La réponse est dans un changement de rythme des actions, reposant sur les arbitrages nécessaires.

 

Natalité, attractivité, immigrés, retraités : les atouts pour accroître la population active

Créer les conditions du choix d'une natalité plus dynamique, retenir les jeunes actifs, trop nombreux à quitter la région aujourd'hui, mettre en oeuvre une politique d'immigration réfléchie et mobiliser les seniors au service de l'activité économique et de la vie sociale : c'est ainsi que le lien social sera consolidé et que l'objectif de croissance de la population active ligérienne, au-delà de prévisions, de 50 000 à 100 000 personnes d'ici à 20 ans pourra être atteint.

 

L'orientation pour vaincre le paradoxe "chômage excessif - tensions aux recrutements"

L'insupportable inadéquation de l'offre et de la demande de compétences doit être combattue par l'affirmation d'une volonté éducative à l'orientation au travers d'un programme pluriannuel régional d'actions, fruit d'une concertation avec l'Etat, les partenaires sociaux et les familles. Il faut optimiser le dispositif régional d'information et d'orientation des jeunes et des adultes en réunissant tous les acteurs, notamment les mondes professionnel et de l'éducation. Le but sera de gagner en simplicité, lisibilité et réactivité.

 

Une élévation générale des qualifications

Construire les compétences dont la région aura besoin demain pour offrir des emplois de qualité à tous et se développer, c'est privilégier la formation tout au long de la vie qui offrira des chances nouvelles à beaucoup. Dans les dix prochaines années, les Pays de la Loire devront passer de 120 000 à 170 000 cadres pour combler leur déficit actuel. Dans le même temps, une attention particulière sera portée à tous ceux que la modernisation rend spécialement vulnérables. Le CESR propose que soit engagé un travail coopératif pour une approche régionale prévisionnelle des compétences.

 

Soutenir l'emergence de pôles d'enseignement supérieur et de recherche et d'innovation, de niveau européen

Points de passage obligé de la modernisation, l'enseignement supérieur et la recherche doivent devenir de vraies priorités. Axer les enseignements sur l'international et sur les liens avec le monde professionnel permettra d'attirer 2 000 étudiants supplémentaires chaque année. Et pour qu'on ne parle plus de retard en matière de recherche, le schéma directeur de la Région devra prévoir un très rapide doublement des lignes d'investissements public et privé en privilégiant la matière grise plutôt que l'immobilier, et en s'ouvrant largement sur une prospective internationale.

 

Favoriser la construction d'une volonté régionale partagée

La Région doit développer sa capacité d'observation économique et sociale. Etudes, prévisions, échanges, tableaux de bord appuieront une décentralisation bien comprise et permettront de conduire collectivement nos mutations. L'institution régionale doit avoir une mission de "chef de file" pour mettre en perspective, coordonner, faciliter, maîtriser les moyens et poursuivre l'innovation pédagogique.

 

Investir dans nos spécificités culturelles, à la fois racines, exigences et sources d'attractivité

La culture et les valeurs qui nous sont communes nous permettent de promouvoir l'humanisme et la réussite par le biais de programmes d'actions pédagogiques et dans une certaine exemplarité européenne. Instituer un événement annuel de portée internationale apportera, par fertilisation croisée de recherches et d'expériences diverses, une valeur ajoutée aux initiatives régionales et fera naître les concepts qui seront le socle de la société de demain.

Cette étude constitue le chapitre 5 de la publication "Bâtir avec et pour les hommes la réussite de l'Ouest" (tome 1).

 

Contactez-nous !

une question, un projet, une commande papier de nos études & publications...

Nom*
Entrée non valide

Prénom*
Entrée non valide

Adresse*
Entrée non valide

Ville*
Entrée non valide

Code Postal*
Entrée non valide

Email*
Entrée non valide

Téléphone
Entrée non valide

Fonction
Entrée non valide

Objet
Entrée non valide

Message*
Entrée non valide

Entrée non valide

Création site internet : Agence web Images Créations